Pendant le processus du Case management clinique :

  • On clarifie les responsabilités et les missions de chacun
  • On soutient la cohérence des interventions et l’orientation de la prise en charge
  • On reflète l’articulation opérationnelle sur le long terme entre les différents intervenants
  • On donne une place aux vécus d’épuisement et d’isolement des intervenants et des proches.
  • On encourage le dialogue intersectoriel : construction d’un langage commun
  • On maintient le fil rouge dans le parcours de l’enfant/du jeune
  • On permet la mise en place et le renforcement d’un contenant et d’un maillage autour du jeune et pour le jeune

Fonctions du case-management

  1. Fonction d’Assesment : analyse exploratoire des besoins, défis (problèmes) et des ressources du réseau professionnel et familial et de l’enfant/le jeune
  2. Fonction de liaison dans le réseau : rencontre, maillage, renforcement, soutien, mobilisation, …
  3. Fonction de Planning : mettre en place des temps de rencontres, fixer des objectifs de travail, faire circuler la parole, faire une note de synthèse, rechercher les points communs, les points de divergences, …
  4. Fonction de monitoring : évaluer au fur et à mesure les décisions prises en commun et réajuster au besoin
  5. Fonction « d’Advocacy » : assurer que la parole et les intérêts de l’enfant/du jeune et de son entourage familial soient entendus dans le processus de case-management.